Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

Renault Juvaquatre AEB 2 inspirée de l'Opel Olympia.

Dès 1936 Louis Renault fait étudier par ses ingénieurs, une nouvelle voiture pour compléter sa gamme, un modèle de petite taille pourvu d'un moteur 6cv, une Celtaquatre à deux places. C'est le projet Renault Junior, une voiture pour les jeunes de l'époque, la Juvaquatre est au catalogue Renault avant et après la guerre de 1937 à 1960, remplacée par la R 4L.

Depuis l’abandon, à la fin de 1929, de la 6 CV NN 2 animée par un moteur de moins d’1 L., la gamme des voitures Renault ne comporte aucun modèle de petite cylindrée, pendant huit ans.

 

L’effet conjugué de plusieurs années de crise et les lois sociales de 1936, fait apparaître une demande pour des autos économiques. Louis Renault conscient de la place à prendre avec ce marché décide d’étudier une 6 CV essentiellement destinée aux jeunes, c’est sous ce slogan qu’est présenté au Salon de Paris 1937,la Juvaquatrequi au temps où elle n’était encore qu’un prototype, s’appelait Renault ‘’Junior’’.

 

La Juvaquatrerompt avec la tradition de la maison. Outre sa faible cylindrée, cette voiture tout à fait nouvelle se singularise par deux solutions techniques adoptées pour la première fois à Billancourt : ses roues avant indépendantes et sa coque autoporteuse entièrement en acier.

 

L’effort d’innovation s’arrête là, etla Juvaquatreconserve un moteur à soupapes latérales, des freins à câbles et le classique ressort transversal. La ligne de la carrosserie rappelle quelque peu celle de l’Opel Olympia crée deux plus tôt, la légende veut que L. Renault ait été séduit…

 

Edward Goven Budd l’inventeur du ‘’Tout Acier’’ fait un procès pour sa confection autoporteuse. Et Renault paie pour ‘’les procédés de fabrication de la caisse’’.

 

Renault est condamné aussi pour construction sous licence Coquille de la malle extérieure.

 

5 9991 Juvaquatre sont fabriquées avant 1939, la ‘Juva’ reprend du service après la guerre avec 222 382 exemplaires construits, tous modèles confondus, la berline disparaît en juillet 1948, les versions utilitaires perdurent jusqu’en 1960, et laissent la place à la RenaultR4 L.

COMMENTAIRES

2 commentaires
  • le 16/06/2016, posté par Dany Tonnelier

    Merci de votre article qui' appris foultitude de choses. Cependant, j'aurais une question. Savez -vous d'où vient ce suffixe  "quatre " que l'on trouve sur plusieurs modèles dont celui-ci ? 

    Merci de me répondre et meilleures salutations. 

    Dany Tonnelier 

  • le 17/06/2016, posté par Pierre LACHET

    Bonjour.

    Merci pour cette question, les voitures Renault Primaquatre, Celtaquatre ,Vivaquatre disposaient d'un moteur quatre cylindres.

    Merci de faire connaitre www.autocyber.fr

votre message :