HISTOIRE

DEMARREUR ELECTRIQUE.il fait disparaître la Manivelle

Charles Kettering de la firme Delco et Henry Leland mettent au point le démarreur électrique, les Cadillac Model 30 sont les premières voitures équipées d'un démarreur électrique en série.

L’origine de l’apparition du démarreur électrique est singulièrement tragique. Ainsi dans l'état du Michigan, lorsqu'un jeune conducteur Byron Carter (fondateur de la firme automobile Cartecar),  ami de Henry Leland, “vieux lion” de Détroit ingénieur-chef de Cadillac, s’arrête au cours de l’hiver 1910 pour venir en aide à une jeune femme dont la Cadillac vient de caler.

B Carter ne prend pas la précaution de faire retarder l’allumage, mesure indispensable à l'époque du démarrage manuel. Surpris par le retour de manivelle, B. Carter est gravement blessé. La manivelle heurte brutalement le jeune homme en plein visage. Pendant sa convalescence, B. Carter contracte la gangrène avant l'ère des antibiotiques, il décédé de cette infection en quelques jours.

Henry Leland est choqué et dit regretter ‘’d'avoir construit la moindre voiture après ce qui vient d'arriver’’, il ne veut plus que ses Cadillac tuent des hommes.

Il rassemble ses ingénieurs et leur demande de trouver un système remplaçant la manivelle.

C'est Charles Kettering consultant extérieur qui imagine la solution, le démarreur électrique développé par sa société Delco (pour Dayton Engineering Laboratories Company).

L'invention de C. Kettering est en fait une dynastart, un moteur électrique à deux fonctions ; il est engagé en permanence par pignons en bout de vilebrequin. Quand le moteur à essence est en marche, du courant est généré ainsi par le moteur électrique, qui fonctionne comme une ‘’dynamo’’, ce courant est stocké dans une batterie qui fournit l'énergie nécessaire au moteur électrique pour démarrer (start) le moteur à essence.

L'introduction sur la Cadillac model 30 d'un véritable démarreur associé à une dynamo et une batterie de 6 volts donne subitement un "coup de vieux" aux véhicules de la concurrence.

Cadillac communique avec un slogan évidant : "La voiture sans manivelle".

Trois ans plus tard, en juillet 1912, le très rigoureux Royal Automobile Club of Great Britan teste une Cadillac model 30 en exécutant 1.000 démarrages et arrêts consécutifs afin d’éprouver la fiabilité mécanique du nouveau procédé. Les résultats sont sans appel et la firme Cadillac Motor Car Co reçoit pour la deuxième fois le prestigieux Dewar Trophy ; aucune firme automobile n’a jamais remporté deux fois consécutives, cette distinction.

Et Cadillac communique avec ce nouveau message publicitaire : « The Standard of the World ».

.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :