Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

ALVIS 12 / 50

L'Alvis 12/50 fait la réputation de la marque, elle présente de belles qualités de fabrication qui la place en évidence par rapport à ses concurrentes britanniques, elle réussit une belle carrière de 1923 à 1932, avec une production de près de 40 000 exemplaires. La 12/50 accumule les victoires en compétitions, elle est remplacée par l'Alvis TA.

Thomas George John transfuge de la société Siddeley-Deasy et Geoffrey P. H. de Freville ex collaborateur des frères Bentley lors de la conception des pistons en aluminium des voitures DFP s’installent à Coventry dans le Warwickshire en Grande-Bretagne.

 

Ils créent la Société Alvis, et produisent des carburateurs et des pièces de mécanique.

 

Le capitaine G. T. Smith-Clarke employé chez Daimler est nommé ingénieur en chef de la société Alvis en 1923, il est aide par W. M. Dunn.

 

Ils reprennent le premier moteur Alvis à soupapes latérales de 1920, et conçoivent l’Alvis12/50, équipée, d’un moteur 1,5 L. à soupapes en-tête et à tiges poussoirs.

 

La voiture est proposée en deux empattements ; la SA à deux places de 275cm et la SB à quatre places de 275 cm.

 

Une Alvis 12/50 dans sa version sportive caractérisée par sa carrosserie ducks back (queue de canard) remporte en 1923, la course des 200 Miles de Brooklands aux mains de C. Maurice Harvey pilote de l’usine.

 

En 1924, les deux châssis sont présentés en version TC réservée aux coupés ou berlines et TE pour la version familiale, motorisés par un1.6 L. plus performant.

 

En 1926, la Super-Sport ou TF de 1,5 L. avec le nouveau moteur dont la course est réduite dépasse 115 Km/h.

 

La carrosserie en aluminium est réalisée par Cross & Ellis.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :