Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

Rétro-news

PARI pas trop STUPIDE CHEZ les JEUNES de la JET-SET....?

Après le réveillon de Noel, bien arrosé, avec une bande d’amis de la ‘’bonne société’’ d’alors, Louis Renault fait le pari de faire l’ascension de la rue Louis Lepic, une côte pavée et pentue menant au Sacré-Cœur…

 

 Pari gagné ! C’était le soir de Noël 1898.

 

Malgré le minuscule monocylindre De Dion, la voiturette escalade la rue sans problème. A l’aube Louis Renault regagne son atelier de Billancourt, il a obtenu douze commandes fermes et un acompte de soixante Louis d’or.

Ill et décide de devenir constructeur d’automobiles.

Les premières automobiles Renault sont vendues à de riches particuliers pour le prix de 3 000 francs.

(dix ans de salaire d'un ouvrier en 1898)

Actualité précédente Actualité suivante

COMMENTAIRES

aucun commentaire