Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

ROLLS ROYCE Silver Cloud.- Nuage d'Argent.

La Rolls-Royce Silver Cloud est le modèle le plus emblématique de la firme britannique. Elle est le portrait symétrique de la Bentley S, excepté la calandre. Elle succède à la Silver Drawn. La Silver Cloud est la dernière Rolls construite sur le principe du châssis séparé, cette technique permet l?adaptation de versions spéciales par des carrossiers, même si en pratique, la majorité des voitures sont vendues avec la carrosserie d'usine. Elle est remplacée par la Silver Shadow en 1965.

La Rolls-Royce Silver Cloud (nuage d’argent) est présentée en avril 1955, conjointement avec la Bentley S Séries, sous la forme d’une berline carrossée par l’usine, suivant les études de l’ingénieur en chef du style John Blatchley, mais il est toujours possible d’obtenir un châssis pour exécutions spéciales.

 

La carrosserie fait quelques concessions au style « ponton », en rehaussant la ligne d’aile et en intégrant partiellement les phares, les classiques calandres restent en place et l’ensemble concrétise un subtil mariage entre courbes et angles vifs ; la berline d’usine dans sa version originale reste l’une des plus élégantes Rolls-Royce de tous les temps.

 

La Silver Cloud fait appel à un châssis séparé du type à longerons en caissons, suspendu à l’avant au moyen de quadrilatères à bras inégaux et de ressorts hélicoïdaux, le moteur six cylindres représente l’ultime version de celui de la Silver Wraith, mais avec une nouvelle culasse en alliage léger.

 

Les freins sont entièrement nouveaux avec une répartition dans la proportion 40 / 60 de la pression hydraulique entre les roues avant et arrière, les tambours sont à rattrapage de jeu automatique.

 

Le vénérable six cylindres après d’innombrables améliorations est en fin de carrière, ses débuts remontent à 1922, lors de la présentation de la Twenty.

 

La plus grosse évolution de la Silver Cloud apparaît en septembre 1959, avec l’adoption du V8 pour la Silver Cloud II. Le moteur en alliage léger à chemises humides de 6.2 L, basé sur un avant-projet fourni par la General Motors.

 

Les ultimes dessins sont effectués par Charles Jenner peu de temps avant sa mort.

 

La construction du châssis est reprise sans changement de l’ancien modèle, la carrosserie est conservée et est entièrement montée sur silentblocs qui l’isolent du châssis pour favoriser le silence et le confort.

 

La présentation de la Silver Cloud III en octobre 1962 passe presque inaperçue, la différence la plus notoire réside dans l’insertion de doubles phares à l’avant, d’une calandre moins haute et d’un capot plus plongeant.

 

Le moteur est légèrement amélioré par l’adjonction de plus gros carburateurs et un taux de compression augmenté à 9 :1, la vitesse maximale passe à 188 km/h.

 

Fin mai 1966, la Silver Cloud III laisse la place à la Rolls-Royce Silver Shadow (ombre d’argent) née en octobre 1965.

 

15 761 châssis ont été produits pour équiper les Rolls-Royce Silver Cloud et Phantom IV ainsi que les Bentley S Séries.

 

La Silver Cloud  à carrosserie d’usine bat de loin tous les records de vente des modèles de la marque.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :