Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

RENAULT NM 40 CV Records = 4 167 km en 24 heures sur piste

La Renault NM 40 CV Records bat le record du monde des 24 heures à Montlhéry à 174 km/h de moyenne, elle est issue de la 40 CV voiture de prestige Renault.

 

En juin 1925, une Renault 40 CV sans modification mécanique décroche à Montlhéry le Record du Monde des 24 Heures sur piste.

 

La voiture est une NM carrossée spécialement, elle franchit 3 386 km en 24 heures à la moyenne de 141 km/h pilotée par l’ingénieur Robert Plessier et par l’ingénieur américain J.A. Gartfield.

 

Le record ne tient que trois mois, en septembre, la firme Bentley le reprend et atteint la moyenne de 153 km/h sur 24 heures.

 

Aussitôt, Louis Renault décide la reconquête du titre, il confie au pilote ingénieur R. Plessier le soin de diriger l’équipe des essais spéciaux constituée de l’ingénieur De Castelet aidé de Roger Pichon metteur au point au service compétition, du chef du service montage Paul Guillon et de l’ingénieur J.A. Gartfield.

 

Deux voitures sont préparées, l’une pour le 23 février et l’autre pour les 9 et 10 juillet 1926. La carrosserie Weymann monoplace est profilée, celle de juillet dispose d’un carénage sous le châssis pour améliorer l’aérodynamisme, le capot avant est en aluminium.

 

La Renault 40 CV est motorisée par un six cylindres de 9,1 L. à soupapes latérales et carter inférieur en aluminium, le graissage est amélioré par le truchement d’un épurateur centrifuge.

 

Le moteur est poussé à 200 CV à l’aide de trois carburateurs Renault à double-corps assurent l’alimentation, la surpression provoquée sous le capot moteur produit une légère suralimentation, tandis que l’échappement s’effectue par six courtes pipes latérales coupées en biseau.

 

Le 9 juillet, sur l’autodrome de Montlhéry est donné le départ d’une ronde infernale de 24 heures ; R. Plessier, J.A. Gartfield et P Guillon pilotent à tour de rôle par relais de deux heures consécutives.

 

L’équipe d’assistance est constituée de quatorze mécaniciens, toutes les heures en 45 secondes, ils refont les pleins, huile et essence et changent les pneus Michelin.

 

En fin de tentative, le stock s’épuise, la Renault roule vers la victoire avec des Michelin, à l’avant et des Dunlop, à l’arrière !

 

En dépit de ce handicap, la tentative est couronnée de succès, le cap des 24 heures est franchi après 4 167,578 km à la moyenne fantastique de 173,649 km/h.

Et la voiture empoche par la même l’ensemble des records de 500 à 4000km, et 1000 et 2000 miles ainsi que ceux de 2 000 et 3 000 kilomètres.

 

Le record ‘’Bentley’’ est battu, celui de Renault tiendra quatorze mois, J.A. Gartfield se paye le luxe de boucler le dernier tour à 191 km/h de moyenne.

 

En 1925, François Repusseau et Madame remportent le Rallye de Monte-Carlo avec une Renault NM 40CV carrossée en limousine.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :