Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

HISTOIRE

PREMIER FEU de CIRCULATION

Histoire des feux, le premier est mis en service à Londres en 1868, et fonctionne avec des lanternes à gaz. C'est aux Etats-Unis que se développent les feux de circulation à deux couleurs, en 1912, à Salt Lake City ; en 1914, à Cleveland et trois couleurs en 1920 à Detroit et 1923 pour Paris.

Le premier feu de signalisation apparaît le 10 décembre 1868 afin de réguler la circulation des diligences,  installé par John Peake Knight, un ingénieur anglais spécialiste de la signalisation ferroviaire, à Londres devant le Palais de Westminster, à l'intersection entre Bridge Street et Palace Yard.

Installé près du Parlement  sur un pilier de fer de 6.60 m de haut, il est destiné à faciliter la traversée de la chaussée par les membres de la chambre des Lords.

L'appareil est actionné par un agent de police qui manœuvre d’un levier, celui-ci actionne des volets pour indiquer si le passage est autorisé ou non. Les deux mentions possibles sont "Stop" ou "Prudence". Pour que les signaux soient visibles de nuit, l'appareil est également équipé de lanternes à gaz, couplées au code couleur vert / rouge, encore utilisé aujourd'hui.

Un mois après sa mise en service, le 2 janvier 1869, l'appareil explose et blesse gravement l’agent de police qui le manipule. L’installation est retirée de la circulation.

En 1910, Earnest Sirrine dépose à Chicago (Illinois - Etats-Unis) un brevet (N°976 939) pour un signal non lumineux affichant au choix les mots Stop ou Proceed (avancer) sur des panneaux mobiles.

Le premier feu rouge moderne électrique destiné aux voitures naît avec l'arrivée du courant électrique, en 1912, à Salt Lake City (Utah).

C’est l’idée du policier Lester Wire, qui propose un feu lumineux électrique de régulation bicolore, en revanche l'orange n'apparaît pas encore.

En août 1914, à Cleveland  (Ohio) sur Euclid Avenue, le feu électrique bicolore est accompagné de panneaux escamotables portant les mentions 'stop' et 'go'.

Pour éviter les transitions brutales, l'agent de police William Potts de Detroit (Michigan) ajoute un feu orange intermédiaire en 1920. Le feu tricolore classique que nous connaissons aujourd’hui était né.

En France, à Paris, le premier feu rouge voit le jour le 5 mai 1923, il est installé au croisement des boulevards Saint-Denis et Sébastopol.

Ce premier feu rouge est doublé par une sonnerie qui indique l’arrêt obligatoire.


Mais c'est un feu à une seule couleur, soit il est allumé et l'automobiliste s'arrête soit il est éteint et dans ce cas l'automobiliste peut passer.

 

 Et ce n’est qu’en 1933 que les premiers feux deviennent tricolores à Paris

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :