Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

PEUGEOT Type 30 elle reçoit le nouveau moteur étudié par Peugeot.

Le Type 30 de Peugeot, est un véhicule dérivée du Type 28, dont il conserve la caisse et le châssis, motorisé par l'un des tout premiers moteurs bicylindres de la marque construit entre 1900 et 1902 à Audincourt.

En avril 1896, Armand Peugeot constitue la «  Société des Automobiles Peugeot ».

 

La progression des ventes des voitures Peugeot est telle qu’il devient capital d’ouvrir deux nouvelles usines affectées à l’automobile, l’une à Audincourt en 1897 et l’autre à Lille en 1898.

 

En 1897, mécontent des moteurs Panhard / Daimler, il fait étudier par ses ingénieurs Rigoulot, Auguste Doriot et Gratien Michaux, un moteur horizontal à deux cylindres de 1645 cm3 ( 85 x 145 mm ), avec distribution à soupapes d’aspiration automatique, régulateur centrifuge, allumage par incandescence.

 

 De 1897 à 1902, plus de 1400 voitures sont pourvues de cette architecture de moteur.

Peugeot opte pour le « tout-a-l’arrière », solution maintenue jusqu’en 1901.

 

Les Peugeot sont livrables en option avec des pneus gonflables Michelin en échange des bandages pleins, les roues à raie bois supplantent les roues fils ‘style vélo’, plus jolies et surtout plus solides.

 

Fait inhabituel pour l’époque, Peugeot est le seul constructeur capable de proposer une gamme de voitures entièrement carrossées, livrées complètes, prêtes à prendre la route.

 

La Peugeot Type 30 est une évolution de la Type 28 dont elle reprend la caisse et le châssis légèrement raccourci.

 

La Type 30 est proposée avec les nouveaux moteurs Peugeot de 3, 4 ou 5 CV, elle est fabriquée à Audincourt, en 84 unités, entre 1900 et 1902.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :