VOITURE

NSU abandonne en 1929 la production automobile, Fiat rachète l'usine d'Heilbronn

. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au ...

. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.
. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.. Dans les années cinquante, le marché des deux roues décroît, les dirigeants de NSU comptent sur un retour opportuniste à la construction de petites voitures en 1957, avec un premier modèle la Prinz. En 1961, pour contrer la Coccinelle, NSU présente au salon de Francfort la Prinz 4. La carrosserie est une réduction de la Chevrolet Corvair, et le moteur bicylindre de l'ancien Prinz. Fiable et bien finie, le succès de la Prinz 4 est immédiat, la voiture progresse en 1963, grâce à un nouveau moteur quatre cylindres de 996 cm3. Peu encombrante, moteur agréable et sobre, boite de vitesses exemplaire elle possède les atouts essentiels de la voiture de ville. Cette voiture évolue jusqu'en 1973 tout en restant d'une grande robustesse. Sous une apparence anodine la NSU 1200 TT cache un tempérament agressif, une Gti avant la lettre. Un moteur puissant dans une petite berline compacte, légère et bon marché. Elle annonce la vogue de la petite sportive polyvalente, abordable à l'achat comme à l'entretient. La Mini Cooper ouvre la route, la Régie Renault s'y engouffre avec l'immortelle R 8 Gordini et NSU réplique avec la turbulente 1200 TT. Cette puce de la route s'annonce comme une véritable bombe, d'une maniabilité exemplaire, elle vole vers les succès. En groupe 2, certaines préparées par le sorcier Louis Meznarie pour le compte de l'importateur CEIDA NSU atteignent 100 ch. Sous ses allures de berlines paisibles, vive et alerte, elle affiche un tempérament sportif exceptionnel. Son comportement éminemment sain explique les meilleurs résultats de certains NSU devant des autos plus puissantes dans les rallyes des années 60 / 70. Elle permet entre autres, à B. Darniche, G. Larousse, J. Todt, G. Chasseuil et M-C. Beaumont de se faire connaître.1 062 379 exemplaires sont réalisés toutes versions confondues.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :

Véhicules
Mobilier
Décoration
Image, Son et Technique
Jeux et Loisirs
Enfant
Mode


Toulouse Evénements, filiale du Groupe GL Events, a le plaisir de vous annoncer le lancement de la 1ère édition du Salon Auto-Moto Classic Toulouse qui se tiendra du 21 au 23 septembre 2018 au Parc des Expositions de Toulouse.


AUTOCYBER recherche commerciaux, VDI ou apporteurs d'affaires.
Gagnez entre 500 et 3 000 €/mois.

Véhicules
Mobilier
Décoration
Image, Son et Technique
Jeux et Loisirs
Enfant
Mode


Sur les traces des voyageurs heureux des années 50', 60' et 70', le Festival Vintage Bel Air® vous invite, au début de l’été, les 29 et 30 juin 2018, à poser vos valises pour vous (re)plonger dans cette époque, symbole de joie & de liberté, au cœur des vignobles bourguignons, parc du chateau de VIGNOLES-BEAUNE (21).


AUTOCYBER recherche commerciaux, VDI ou apporteurs d'affaires.
Gagnez entre 500 et 3 000 €/mois.