Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

HOMME

CHEVROLET Louis - Un Suisse et une grande marque Américaine

Louis Chevrolet d'origine Suisse, tout à la fois pilote, génie de la mécanique. Figure emblématique de l'industrie automobile américaine, il fonde la marque d'automobile Chevrolet en 1911. Ensuite, il crée la marque Frontenac Motor Corporation destinée à concevoir des voitures de course, en 1916 avec ses frères Arthur et Gaston eux aussi pilotes, puis réalise des moteurs d?avion. Il sombre ensuite dans l'oubli et meurt presque dans la misère

Né à La Chaux de Fonds le jour de Noël 1878, Louis Chevrolet est connu comme coureur et préparateur. Emigré avec sa famille en France à Dinan en 1879, il fait très vite preuve de don certain pour la mécanique. 


Adolescent, il fonde une entreprise de construction de bicyclettes portant la marque Frontenac.


Cependant, très attiré par les Etats-Unis, on le retrouve en 1902 à Brooklyn, où il travaille pour De Dion à New-York. 


Il passe très vite chez Fiat et devient pilote. En 1905, il remporte sa première course au volant d'une Fiat 90 CV. C'est le début d'une longue série de succès et le début d'une grande renommée avec ses deux frères, Arthur et Gaston, nés en France, qui le suivent.


Rapidement, Arthur et Louis s'associent à William C. Durant qui avec le regroupement de Buick et Cadillac, vient de fonder la Général Motors. 


En 1909, Chevrolet construit une Buick avec laquelle il remporte la victoire de sa classe à la première course d'Indianapolis. 


Cependant, Durant quitte la GM pour fonder une nouvelle marque. Le nom de Chevrolet étant déjà très connu, il l'utilise et en novembre 1911présente la première automobile de la Chevrolet Motor Company avec comme principal actionnaire: Louis Chevrolet


A fin 1912, 3000 voitures sont déjà vendues. Mais, un an plus tard, c'est le divorce. Chevrolet solde toutes les actions qui l'auraient rendu milliardaire.


Il crée alors la Frontenac Company qui construit ou modifie des moteurs de compétition, en particulier des éléments destinées aux célèbres Ford modèle T. Il réalise quelques voitures dérivées des Ford T, les Fronty Ford, qui sont pratiquement invincibles en dirt-track.

Après avoir abandonné la course automobile, il se lance dans une nouvelle entreprise de construction de moteurs d'avion.

Mais une gestion chaotique, et la crise de 1929 le ruine définitivement, c'est en tant que simple mécanicien chez... Chevrolet qu'il termine son existence. 

Ruiné, et affaibli par plusieurs attaques cérébrales, il décède en 1941, à Detroit.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :