Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

BUGATTI Type 55 Grand Sport la Voiture de Monsieur Jean.

La Bugatti Type 55 est la version routière de la Type 54 Grand Prix, elle remplace la Bugatti Type 43. Jean Bugatti dessine une voiture ravissante à deux places, très basse; avec de longues ailes, comme tracées d'un seul coup de crayon, rappelant celle de la 'Royale' d'Armand Esders.

Succédant aux Bugatti Type 43 et 43 A‘Grand Sport’,la Bugatti Type55 est la version routière dela Type 51 Grand Sport, elle atteint la vitesse de 180 km/h.

              

Jean Bugatti, comme son père reprend la technique du ‘puzzle’. Il recycle les châssis inemployés du Type 47, l’embrayage, les suspensions, le boîtier de direction, les roues en aliage d'aluminium coulées et les freins du Type 51.

 

Le moteur huit cylindres2,3 L. à deux arbres à cames en tête dérive directement, lui aussi du moteur de la biplace de course Type 51. Il conserve le compresseur type Roots, la puissance est légèrement réduite à 160 ch. à 5 000 tr/mn.

 

Les pignons de la boîte de vitesses à quatre rapports ainsi que le levier à commande centrale sont issus du Type 49, logés dans un carter spécifique qui participe à la rigidité du châssis.

 

L’essieu avant, creux, est courbé en son centre pour laisser le passage de la dynamo.  

 

De 1932 à 1935, 38 exemplaires sont fabriqués, deux types de carrosseries sont disponibles : d’une part, un roadster d’une beauté exclusive ; d’autre part, un coupé, original et élégant.

 

Jean Bugatti dessine une carrosserie aux longues ailes, leur courbure continue d’une roue à l’autre, elle est agrémentée d’une laque de deux tons très contrastés aux contours tracés d’un seul coup de crayon d’une élégance irréprochable

Elle est considérée aujourd’hui, comme l’une des plus belles du monde. Les volumes rejetés vers l’arrière et l’ensemble est surbaissée expriment une impression de vitesse.

 

La carrosserie réalisée en aluminium conduit à une voiture particulièrement légère : 800 kg ce qui explique, en partie au moins, les performances remarquables de ce roadster.

 

La voiture de ‘Monsieur Jean’ à la ligne d’une grande pureté, peut prétendre au titre de plus belle voiture de sport de tous les temps.

Avec cette voiture Jean  Bugatti réalise un record à son volant sur le parcours Molsheim-Paris de 3h47 soit une vitesse moyenne de 120 km/h.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :