Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

HISTOIRE

BRABHAM Jack pousse sa voiture et gagne le titre de champion du monde.

Jack Brabham obtient son premier titre en Formule 1 dans des conditions pour le moins épique. Victime d'une panne d'essence dans le tour final, il doit pousser sa voiture pour se classer quatrième de l'épreuve sur le circuit de Sebring aux Etats-Unis.

Le 12 décembre 1959, Bruce McLaren gagne le Grand-Prix de Formule 1 de Sebring (USA).

Le titre mondial se joue entre Brabham, Stirling Moss et Tony Brooks.

 

L‘équipe de J. Brabham a calculé au plus juste le volume de carburant pour terminer la course et avoir la voiture la plus légère possible.

 

Dans le cinquante-troisième et dernier tour, J. Brabham est en tête, S. Moss a abandonné et T. Brooks est distancé ; le titre est presque gagné.

 

A un kilomètre de l’arrivée le moteur de la Cooper-Climax hoquette et s’éteint, c’est la panne la plus stupide, la panne sèche, la voiture roule sur sa lancée et s’immobilise en pleine piste sous un soleil de plomb.

 

Deux voitures passent la Cooper Climax, B. McLaren et Maurice Trintignant.

 

Jack Brabham enlève son casque et ses gants, il descend de sa voiture, la pousse furieusement sur 800 mètres en pleine chaleur, sous les cris de la foule déchaînée qui l’encourage.

 

Les motards de la police doivent protéger J. Brabham des spectateurs qui ont envahi la piste.

 

Après plus de 4’57’’, épuisé il franchit la ligne d’arrivée.

J. Brabham s’effondre, on doit l’aider et le porter dans une caravane, après de longues minutes il retrouve ses esprits.

 

Jack Brabham gagne le titre de champion du monde des pilotes en poussant sa Cooper-Climax.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :