Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

VOITURE

ALPINE A 110 1600 S VB - l'Histoire de l'ultime Berlinette

Jean Rédélé a créé la célèbre marque de voiture de sport Alpine à Dieppe, en 1952. Il présente l'A 110 au salon de paris en 1962. L'Alpine A 110, plus connue sous le nom de berlinette est désormais un modèle mythique, le symbole de toute une époque, celle d'un sport automobile français renaissant.

L’Alpine A 110 1600 S VB est une voiture sportive indémodable, simple et sympathique, elle a servi de tremplin à toute une génération de pilotes : Darniche, Andruet, Nicolas, Therier et fait rêver des milliers de passionnés.

 

 La berlinette 1600 S est une des évolutions les plus aboutie. Elle enlève le championnat du monde des Rallyes en 1973.

Extraordinaire « bête de course «, elle occupe le devant de la scène sportive pendant une décennie avant d’être surclassée par les voitures à moteur en position centrale arrière, telles que la Lancia Stratos.

 

Afin de limiter les coûts, l’Alpine utilise un maximum de pièces Renault, le moteur et de nombreux accessoires. L’évolution des Alpine au fil des ans et des millésimes, à toujours été étroitement liée aux améliorations des produits de la Régie Renault.

 

En 1961, Serge Zuliani, jeune diplômé en esthétique industrielle, est chargé de remodeler l’arrière de l’Alpine A 108 qui est issus de croquis griffonnés par Jean Rédélé, pour tenir compte des nouvelles caractéristiques d’encombrement du moteur de la R 8.

Elle devient l’A 110 et gagne en finesse et en sobriété.

 

L’Alpine est produite sous licence en Espagne, au Brésil et au Mexique. Sa fabrication s’arrête en juillet 1977, date de sortie du dernier exemplaire : longévité flatteuse pour une voiture de sport.

COMMENTAIRES

aucun commentaire
votre message :