Vous avez une question,
appelez-moi au
06 51 040 025

HOMME

ABARTH Carlo - Le Sorcier de Turin

Carlo Abarth appartient à la petite famille des préparateurs-constructeurs de grand génie, il est le créateur de la société Abarth. Il réalise des améliorations sur les Simca et les Fiat, il les transforme en voitures de sport et de compétition.

Né en Autriche, Carlo Abarth est italien par son père. Apprenti mécanicien à dix-neuf ans dans une usine de motos, il devient pilote d'essai et puis pilote officiel. Champion national de side-cars pendant cinq années, il arrête la moto suite à un accident grave et va diriger un atelier de mécanique en Yougoslavie.


A la fin de la guerre, il s'installe avec son père à Merano. En 1947, avec l'aide de l'ingénieur Hruschka, il travaille pour Porsche, en vue de la création d'une filiale italienne.

Amoureux du sport motorisé, il se met en rapport avec Piero Dusio, industriel et propriétaire de la société Cisitalia, avec l'intention de construire une formule 1 conçue par Ferdinand Porsche. Il en devient directeur technique et sportif jusqu'au départ pour l'Argentine de Piero Dusio en proie à des difficultés financières. Il change de prénom à cette période, Karl devient Carlo.

A Turin, en 1949, création de la société Abarth, avec Armando Scagliarini. Un scorpion bleu sur fond rouge et jaune est l'emblème de la marque - Carlo Abarth est né sous ce signe -. C'est sur la base des anciennes Cisitalia qu'il construit sa première Abarth.

Sa spécialité : l'amélioration des rendements des moteurs des voitures de série, principalement Fiat et Simca.

Il réalise également des accessoires pour d'autres sociétés. Les pots d'échappement signés Abarth, les célèbres marmitta se vendent dans le monde entier. C'est la naissance d'une industrie florissante.
Il travaille principalement avec des éléments Fiat, hors-mis deux accords de courte durée avec Porsche et Simca.

En 1971, l'Autrichien Johannes Ortner est sacré Champion d'Europe de la montagne au volant de la Barquette Abarth SE022 de 3 litres.

Le 31 juillet 1971, la Société Abarth & Cie disparaît, absorbée par le géant Fiat, Carlo Abarth reste conseiller de la firme, l'emblème du scorpion continue à être utilisé.

Le groupe Fiat utilise la dénomination Abarth pour ses modèles à vocation sportive; notamment les 124 Abarth Rallye et 131 Abarth qui permettent à Fiat de décrocher le Championnat du monde des rallyes.

Autobianchi, société contrôlée par Fiat a également à son catalogue un modèle frappé du scorpion: l' A 112 Abarth.

Retiré des affaires, Carlo Abarth décède à Vienne le 24 octobre 1979.

COMMENTAIRES

1 commentaire
  • le 12/01/2014, posté par BONIFACE Jean Luc

    Amedée Gordini est l'autre « Le sorcier » lui aussi d'origine Italienne, ses ateliers etaient boulevard Victor dans le 15e à Paris.

    Il a aussi préparé des Simca.

votre message :